/ Research

Rapport sur les Fondations en Suisse 2019: Derniers chiffres sur le secteur des fondations en Suisse

Bien que la croissance du secteur des fondations en Suisse ait ralenti en 2018, la Suisse, avec ses 13 169 fondations, occupe toujours une position de leader international. Les mandats du Conseil de fondation sont ambivalents: Bien qu'il y ait peu d'accumulation de fonctions, la diversité laisse beaucoup à désirer.

Le rapport sur les Fondations en Suisse 2019 fête son dixième anniversaire : pour la dixième fois, le Center for Philanthropy Studies (CEPS) de l'Université de Bâle, SwissFoundations et le Center for Foundation Rights de l'Université de Zurich présentent les chiffres actuels et les développements du secteur des fondations en Suisse.

Croissance plus profonde – priorité élevée

Cette année a montré une fois de plus que les fondations jouissent d'un statut élevé en Suisse. Bien que la croissance des fondations ait ralenti en 2018, le secteur suisse des fondations continue d'occuper une position de leader en comparaison internationale. Les difficultés - en particulier pour les petites fondations - résident dans les faibles revenus financiers, les difficultés de succession et l'augmentation de la réglementation.

Une vision ambivalente des mandats des conseils de fondation

Pour la première fois, les chiffres du CEPS sur les mandats des conseils de fondation sont inclus dans le rapport. Du côté positif, ces chiffres montrent une faible accumulation de fonctions dans le système suisse des fondations, dans lequel 62 102 membres du conseil de fondation au total étaient actifs à la fin de l'année 2018. Un tableau moins favorable se présente en ce qui concerne la diversité : la proportion de femmes dans les conseils de fondation n'est que d'environ 28% et près d'un tiers des comités sont entièrement composés d'hommes.

Bon rapport, mais....

Le Global Philanthropy Environment Index, publié pour la première fois en 2018, dresse un bilan positif de l'environnement politique, réglementaire et social de la philanthropie en Suisse. Mais cela montre aussi que la jurisprudence et la politique posent de plus en plus de défis au secteur des fondations. Par exemple, on a tendance à rendre plus difficiles les plaintes en matière de surveillance des fondations. Le renforcement de la réglementation dans le secteur des marchés financiers a également un impact sur les fondations. 

Un regard au-delà des frontières et vers l'avenir

Le rapport sur les Fondations en Suisse 2019 porte également un regard au-delà de la Suisse et de l'année écoulée. Dans divers articles de cette année, les auteurs traitent de divers sujets qui intéresseront encore plus le secteur des fondations à l'avenir. Le édition de cette année sera complétée par des réflexions sur la digitalisation, la mondialisation et le rôle des fondations dans la diversité des médias.

Rapport sur les Fondations en Suisse 2019