C’est quoi, la philanthropie?

Les homes et femmes qui font quelque chose de bien pour les autres sont considérés comme des philanthropes. De même que ces personnes sont très différentes les unes des autres – du pédagogue Basedow en passant par Mère Teresa et jusqu’à Bill Gates –, de même aussi la philanthropie est-elle très variée.

Notre compréhension de la philanthropie se résume en une simple phrase: la philanthropie englobe toutes les actions volontaires privées ayant un but d’utilité publique.

La question qui se pose est de savoir pourquoi nous ne choisissons pas une autre notion – plus courante – pour décrire notre domaine d’activité. On pourrait également parler d’utilité publique, de bien public, d’aide sociale ou de société civile. D’un point de vue organisationnel, les notions utilisées sont: nonprofit-organization (ou not-for-profit-organization), organisation à but non lucratif, économie du besoin ou organisation non gouvernementale (ONG). Nous avons choisi le terme philanthropie comme définition générique, la notion contenant pour nous quelques particularités précieuses.

La philanthropie se rapporte à la personne

La philanthropie place l’être humain et ses actions au centre, alors que les autres notions ont un contexte social. En outre, un grand nombre d’activités philanthropiques ne se déroulent pas dans un cadre organisé. L’aide de voisinage, les dons spontanés ou les mouvements sociaux en font partie. Dans un monde marqué par l’individualisme, la philanthropie répond à la question consistant à savoir pourquoi des personnes s’engagent pour le bien public.

La philanthropie se rapporte aux valeurs

La philanthropie exprime une valorisation qui, au sens le plus large, peut être définie comme la tendance à vouloir le bien des hommes. Les actions philanthropiques expriment comme peu d’autres gestes un comportement éthique envers d’autres êtres humains. Cela différencie clairement la philanthropie d’avec l’action étatique ou l’économie de marché. Cette délimitation concernant les valeurs nous semble plus importante que l’orientation économique (not for profit).

La philanthropie est universelle

La philanthropie existe dans le monde entier et sa tradition remonte aux débuts de la civilisation. Dans toutes les religions du monde, on trouve des réglementations et des recommandations philanthropiques. Cependant, la philanthropie est libre de tout lien politique, religieux ou dogmatique.

La philanthropie englobe toutes les actions volontaires privées ayant un but d’utilité publique.